Accueil Sports Cyclisme Tour de France

Fernando Gaviria, le Colombien supersonique

Le coureur de la Quick Step s’est imposé au sprint lors de la première étape du Tour de France.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

Fernando Gaviria avouait sa nervosité, jeudi, à l’idée de disputer son premier Tour de France mais il précisa, pour rassurer ses équipiers, qu’il était toujours nerveux au départ d’une course. «  Si je ne suis pas nerveux, c’est que cela n’ira pas. J’ai besoin de cette tension pour m’exprimer mais dans la vie, je ne suis pas quelqu’un de stressé.  »

Fernando, c’est sur le vélo qu’il relâche cette pression, à fond la caisse. Que cela se passe sur la piste, sur laquelle il tournait sans jamais se fatiguer, à ses débuts, puis sur la route. Il avait 20 ans, en 2015, lorsqu’il s’imposa avec le maillot de l’équipe colombienne (il était encore espoir) devant un certain Cavendish au Tour de San Luis, en Argentine. Cet événement n’échappa pas au regard affûté de Patrick Lefevere, rarement le dernier sur la balle pour repérer les talents en devenir.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Tour de France

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs