Accueil Sports Tennis Grands Chelems

Alison Van Uytvanck: «La confiance, ça change tout!»

On avait imaginé Goffin, puis Mertens, voire Flipkens, toujours inspiré sur gazon : c’est finalement Alison Van Uytvanck qui s’offre, seule, la fameuse 2e semaine à Wimbledon.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

Après son exploit, jeudi, contre Garbine Muguruza, la tenante du titre, Alison Van Uytvanck (47e mondiale) ne s’est pas dégonflée. Elle a battu, avec maîtrise, l’Estonienne Anett Kontaveit (27e) sur le score de 6-2, 6-3, pour une confirmation jamais facile après une sacrée performance. «  C’est peut-être bizarre à dire, mais j’étais plus nerveuse pour ce match que celui avant contre la nº3 mondiale  », confiait une Alison Van Uytvanck qu’on sent vraiment libérée à la Church Road. «  Mais je suis très bien entrée dans la rencontre (ndlr : c’était 4-0 après seulement 16 minutes !), j’ai livré un très bon premier set. La suite fut un peu plus compliquée lorsqu’elle est parvenue à mener 2-3 et 0-30 sur mon service. Elle jouait beaucoup mieux et commettait moins de fautes, mais surtout, je n’étais plus assez agressive. Je me suis dit que je devais arrêter de pousser la balle… »

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Grands Chelems

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs