Accueil Monde France

Après le premier tour, François Hollande à la manoeuvre, mais en coulisses

Le Président se fait discret. Pas question pour le chef de la nation meurtrie par les attentats d’apparaître dans la lumière blafarde de l’élection. Mais il n’en rate pas une miette. Car le scrutin est pour lui riche d’enseignements.

Article réservé aux abonnés
Envoyée permanente à Paris Temps de lecture: 3 min

Ce sont les deux dernières images qu’il a données de lui aux électeurs français. Un président de la République transformé en chef de guerre se rendant sur le porte-avions Charles de Gaulle au large de la Syrie pour y soutenir les troupes engagées contre Daesh.

Et un chef d’État mettant tout son poids dans la balance mondiale pour décrocher un accord sur le climat à la COP 21 au Bourget. Depuis ? Disparu des écrans radars !

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en France

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs