Accueil Monde France

Une mère de famille belge accusée d’infanticide en France a disparu lors de son procès

Son avocat a dit craindre le pire, soulignant que sa cliente était partie sans ses affaires personnelles.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 1 min

Le procès dans le sud de la France d’une mère de famille belge de 32 ans, accusée d’avoir congelé son nouveau-né juste après l’accouchement, a dû être renvoyé lundi en raison de la disparition de l’accusée.

Natalie De Mey, née à Lokeren en Flandre orientale, n’a pas été retrouvée à son domicile à Limoux (sud) où les gendarmes sont allés la chercher après son absence au tribunal de Carcassonne. L’avocat de la défense, Philippe Calvet, a dit craindre le pire, soulignant que sa cliente était partie sans ses affaires personnelles. L’affaire a donc été renvoyée à une date non encore déterminée et un mandat d’arrêt prononcé.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en France

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs