Accueil Monde Union européenne

Comment des députés européens arrondissent leurs fins de mois

Un tiers des députés européens arrondissent leurs fins de mois avec des revenus secondaires, au risque de conflits d’intérêts. Les députés européens belges établissent une sorte de record.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Culture Temps de lecture: 4 min

Alors que leur traitement et indemnité parlementaires s’élèvent au minimum à près de 13.000 euros bruts par mois, 31 % des députés européens déclarent exercer en outre une activité secondaire lucrative, une proportion qui atteint même le record de 62 % pour les députés européens belges.

Selon une étude livrée ce mardi par Transparency International EU, un député belge figure d’ailleurs dans le « top 3 » des revenus complémentaires : le Belge Guy Verhofstdat (ALDE) qui, sur la dernière législature, a perçu de cette manière entre 920.000 et 1,42 million d’euros. Seuls le député italien Ranato Soru, par ailleurs directeur du groupe Tiscali, et le Lituanien Antanas Guoga, dont l’activité complémentaire est joueur de poker, ont gagné davantage.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

11 Commentaires

  • Posté par Michel Louis, mercredi 8 août 2018, 11:37

    Je pense que vous n'avez pas pris en compte les déclarations ( publiques) d'intérêt financier les plus récentes publiées par le Parlement européen dans le chef de tous les députés repris dans votre liste. Dès lors votre analyse doit être plus nuancée.

  • Posté par Björn Deckers, mardi 10 juillet 2018, 20:56

    Est-il encore temps que les choses changent? Chaque mois qui passe et les articles qui suivent et se ressemblent. Je ressent pour ma part toujours plus de proximité avec Jean-Luc Mélenchon. L'UE est-elle tellement vérolée qu'il n'y a plus rien de bon à en attendre? Le second article sur la Commission qui demande aux voleurs des missions de consultance sur comment lutter contre le vol est une indication assez clair de ce qu'il reste à attendre de l'UE!!! L'Union européenne, ce qu'elle est actuellement, est une gangrène. Nous aurions pourtant besoin d'un espace de convergence des normes (en particulier des normes fiscales, sociales et environnementales), mais il faut être lucide, l'UE ne sera pas celui-là... Alors faut-il continuer à s’embarrasser de ce casino pourri pour politiciens retraités du national? La question est posée! Le seul truc qui fonctionne en UE, ce sont les ONG de transparence qui nous révèlent ces informations, merci à elles.

  • Posté par Desprez Jean Luc, mardi 10 juillet 2018, 14:49

    L'idéal européen ne sert plus qu'à enrichir certains mais quelle est belle cette Europe et ses institutions dites démocratiques, allez vous faire ...

  • Posté par Van Wemmel Thierry, mardi 10 juillet 2018, 13:34

    NVA, MR/Open-VLD, PS, Cd&V et un allié du CdH, bref, les seuls qui ne sont pas dans la liste, ce sont les écolos.

  • Posté par andré carliera, mardi 10 juillet 2018, 12:40

    J épingle surtout GUY VERH administrateur ULB SPINA et STAR UP. Cela s apparente à de l ingérence police foncière. On profite des recherches subsides par des opérations caritatives bien connue et ensuite on commercialise..... il faudrait un 1789

Plus de commentaires

Aussi en Union Européenne

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs