Accueil Monde Afrique

Les retrouvailles entre l’Ethiopie et l’Erythrée sont un gage d’espoir pour la Corne de l’Afrique

L’Érythrée et l’Éthiopie ont signé lundi à Asmara une déclaration formalisant leur rapprochement et mettant fin à vingt ans d’état de guerre. Une avancée spectaculaire vers la pacification de la région, au lendemain d’un sommet historique qui a réuni le président érythréen Issaias Afeworki et le Premier ministre éthiopien, Abiy Ahmed.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Monde Temps de lecture: 4 min

La rencontre entre le Premier ministre éthiopien Abiy Ahmed et le président érythréen Issaias Afeworki est peut-être la meilleure nouvelle venue d’Afrique depuis longtemps : non seulement parce que ces deux pays de la Corne de l’Afrique, souvent appelés des « frères ennemis », entendent désormais mettre fin à un litige frontalier vieux de vingt ans, mais aussi parce que la stabilisation de la région et son développement pourraient réduire fortement le flux de migrants qui se dirigent vers l’Europe via la Libye ou le désert du Sinaï et Israël.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Afrique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs