Accueil Monde Afrique

RD Congo: Kabila reste le «maître du temps»

Le président congolais reste toujours muet sur ses véritables intentions politiques. Et il n’hésite pas à décommander quelques rendez-vous importants – avec les représentants de l’ONU et de l’Union africaine notamment.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Monde Temps de lecture: 2 min

A Kinshasa, le président Joseph Kabila a confirmé, si besoin en était, qu’il était bien le « maître du temps » et n’était pas disposé à se laisser dicter son agenda par qui que ce soit. C’est ainsi que cette semaine, trois rendez-vous importants ont été décommandés : avec le secrétaire général de l’ONU Antonio Guterres, qui, se trouvant en Ethiopie, avait prévu de se rendre à Kinshasa en compagnie de l’envoyé spécial de l’Union africaine Moussa Faki Mahamat, et avec l’ambassadrice américaine aux Nations unies, Nikki Hailey.

Ces visites étaient inspirées par l’inquiétude que suscite la situation en RDC, où les intentions exactes du président ne sont toujours pas connues. L’utilisation de la « machine à voter » et le financement du prochain scrutin, toujours prévu pour le 23 décembre, suscitent de nombreuses questions tandis que le Comité des laïcs chrétiens annonce une prochaine reprise des manifestations.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Afrique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs