Accueil Société Régions Bruxelles

À la conquête des Roumains bruxellois pour les communales

La deuxième communauté d’expatriés après les Français n’est pas facile à convaincre. Dégoûtés par la politique dans leur pays, ils s’intéressent peu aux élections locales. Les partis essaient de les convaincre de se lancer.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Politique Temps de lecture: 5 min

L e renard ne fait la bise à l’agneau que quand il veut le manger. » Ce proverbe roumain sonne comme un avertissement quelques jours avant le lancement officiel de la campagne pour les élections communales d’octobre. Cela fait des semaines que les partis et candidats tentent de convaincre cette communauté d’aller s’inscrire avant la date limite du 31 juillet. Pourquoi celle-là plutôt qu’une autre, parmi les 184 nationalités que compte la Région bruxelloise ? Parce que les expatriés roumains sont plus de 20.000. Ils ont ravi la deuxième marche du podium aux Marocains l’année dernière mais restent largement distancés par les Français, qui sont trois fois plus nombreux.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Bruxelles

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs