Accueil Sports Coupe du monde Les Diables rouges

France - Belgique: les Diables sont passés à côté, faute d’avoir tenté leur chance

Les Diables n’iront pas en finale de Coupe du monde après une prestation qui ne fut pas loin de rappeler le scénario de l’Argentine en 2014. Avec cette fois, dans le rôle du cynique de service, une équipe de France qui n’a rien proposé d’autre qu’un but.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 4 min

On en restera là. En demeurant sur notre faim. Sans doute pour de très nombreuses années encore. Si pas pour un siècle ou pire, pour l’éternité. Lorsque l’on reviendra avec le recul nécessaire sur la chance unique qu’a eu cette génération dorée au bout des pieds, il y aura inévitablement de l’amertume dans la bouche de ceux qui ont vécu ce tournoi russe sur place ou devant les écrans de toutes les tailles.

La chance est donc passée. Celle de reléguer aux oubliettes les demi-finalistes de Mexico 86 avec lesquels les Diables actuels devront, sauf à remporter la petite finale de samedi, cohabiter au palmarès de la Coupe du monde. La chance aussi, pour ces mêmes Diables d’aujourd’hui, de vivre et de faire partager à leur pays une expérience incomparable en matière de sensations fortes : disputer une première finale de Coupe du monde. Et qui sait, en allant jusqu’au bout de l’improbable, et la remporter.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Diables rouges

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs