Accueil Société

Parlez-vous le jeune?

Dans le langage des jeunes, de nouveaux mots apparaissent tandis que des plus anciens refont surface ou voyagent. Pour les linguistes, ce vivier très vivace est précieux. Mais des traducteurs sont parfois nécessaires.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Société Temps de lecture: 4 min

A skip, c’était malaisant, la soirée d’hier ? – Ouais, j’avoue, j’avais le seum. On a badé alors qu’on voulait juste être chill. » Vous avez besoin d’un traducteur pour comprendre le langage des jeunes ? Voici les sous-titres : « askip », à ce qu’il paraît, « malaisant », c’est tout ce qui provoque le malaise, « avoir le seum », le cafard, le blues, c’est-à-dire « bader », déprimer, tandis que « chill » is the new cool – le mot « cool », au fait, oubliez, ça ne l’est plus du tout, c’est même devenu ringard.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs