Euro 2020

Coupe du monde: près de 15.000 fans belges ont enflammé la Russie

Coupe du monde: près de 15.000 fans belges ont enflammé la Russie

Les Diables rouges rentreront en Belgique dans la nuit de samedi à dimanche après avoir disputé sept matches sur le sol russe. Un long parcours qui permettra peut-être à cette génération de réaliser la meilleure performance de l’histoire de notre pays en Coupe du monde, mais qui se terminera malgré tout sur un petit goût de trop peu avec cette défaite aux portes de la finale.

Malgré la déception, les supporters présents tout au long du tournoi – les derniers fan flights décolleront juste après la rencontre samedi – quitteront la Russie avec le sentiment d’avoir vécu quelque chose de grand. « La déception est évidente avec cette défaite en demie mais nous sommes tous fiers du groupe. La Belgique était la meilleure équipe de la compétition. Ce ne sont pas les joueurs qui ont déçu, juste le dernier résultat en date », confie Tijs Cools, responsable de 1895.

Les fans belges ont souvent eu du mal à sortir du lot en tribunes, noyés au milieu des supporters d’autres nations. Un engouement peu évident qui a suscité des critiques, que Tijs Cools balaye d’un revers. Ce qu’il retient, c’est l’incroyable ferveur dans les rues, aux points de rendez-vous. Les Belges ont mis le feu à Sotchi, Moscou, Kaliningrad, Rostov-sur-le-Don, Kazan et Saint-Pétersbourg tout au long de ce mois de Mondial.

Au total, près de 15.000 Belges ont garni les tribunes de ces six stades. « Le nombre de supporters n’est pas toujours essentiel, car il y a toujours plusieurs facteurs qui entrent en jeu, comme le prix des places, la disponibilité, les transports, les logements, etc. Même s’ils ne sont pas nombreux, les supporters qui ont fait 36 heures de train ou 20 heures de car aller pour passer 7 heures dans la ville d’un match ont énormément de mérite. C’est à féliciter. »

Les Belges ont eu la cote

De toutes les nations représentées, la Belgique est sans doute celle qui a eu le plus la cote auprès des adversaires et auprès des Russes. Le temps s’arrêtait à chaque passage de sympathisants noir-jaune-rouge. « Au-delà du nombre, j’accorde davantage d’importance à la qualité des supporters. Ils ont eu un comportement exemplaire, en répondant favorablement aux nombreuses demandes de photos dues notamment à la présence de figures marquantes comme Obelgique, en acceptant que des fans d’autres pays se joignent à eux, en mettant une ambiance exceptionnelle aux points de rassemblement et en rues lors des fan walks. Ce Mondial aura été une fête pour eux, avec le respect comme mot d’ordre. » Place bientôt aux nouvelles échéances, avec un objectif en tête pour Tijs Cools. « 1895 compte 14.000 membres mais beaucoup de personnes réservent des tickets neutres. On va essayer qu’elles nous rejoignent, parce qu’il y a des avantages et car la cotisation jusqu’à l’Euro 2020 n’est que de 40 euros. Autant être tous réunis au sein de 1895. »

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous