Couacs au défilé du 14 juillet: les avions mélangent les couleurs du drapeau français, collision entre motards (vidéos)

Le président Emmanuel Macron a ouvert samedi les festivités du 14 juillet en descendant les Champs-Elysées au côté de son chef d’état-major des Armées, avant le début du traditionnel défilé militaire donné en ce jour de fête nationale.

Durant le défilé millimétré, l’un des neuf Alphajet de la Patrouille de France a lâché un fumigène rouge et non bleu comme prévu.

L’erreur a quelque peu perturbé l’allure de la spectaculaire traînée bleu-blanc-rouge aux couleurs du drapeau français dans le ciel parisien, image emblématique du défilé.

Contrairement à une rumeur circulant sur les réseaux sociaux, cette touche supplémentaire de rouge n’était pas un hommage au sang versé des morts et blessés, mais bien une erreur, a confirmé l’armée de l’Air à l’AFP.

Les neuf Alphajet de la prestigieuse Patrouille de France avaient à leur bord samedi trois blessés de guerre issus des Forces spéciales.

Autre anicroche

Deux motards de la gendarmerie se sont percutés à faible vitesse et ont chuté devant la tribune officielle.

Les deux gendarmes exécutaient des figures dans le cadre d’une chorégraphie d’ouverture du défilé mêlant motos, chevaux et militaires à pied.

Les militaires se sont rapidement relevés, sous l’œil du président Emmanuel Macron qui leur a adressé un sourire désolé.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous