Accueil Sports Cyclisme Tour de France

BMC: l’équipe américaine perd Porte mais sauve son avenir (vidéo)

L’information sera confirmée ce lundi, à l’occasion de la journée de repos, mais BMC a trouvé un accord avec un repreneur, l’équipe continentale polonaise CCC-Polsat.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

La sérénité affichée par Jim Ochowicz depuis le début des tractations était donc liée à cette issue, qui a le mérite de maintenir la structure américaine et de booster cette équipe polonaise qui est parfois invitée sur des courses du calendrier WorldTour, comme ce fut le cas lorsqu’elle comptait l’inusable Davide Rebellin en ses rangs.

Ochowicz, qui n’a manifestement pas l’intention de prendre sa retraite, sera le manager général de cette nouvelle équipe, en 2019, avec Greg Van Avermaet comme chef de fil. Le Waeslandien avait pourtant noué des contacts concrets avec Dimension Data, mais la question du salaire a très vite découragé les deux parties. Aux Etats-Unis, le maintien de Van Avermaet dans l’équipe constituait une condition absolue au maintien du sponsor dans le peloton.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Tour de France

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs