Accueil Belgique

Ecolo veut suspendre les exportations d’armes wallonnes au Moyen-Orient

L’objectif : que les armes belges n’arrivent pas aux mains des djihadistes du groupe Etat islamique.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 2 min

Ecolo a demandé mardi au ministre-président wallon Paul Magnette de suspendre les exportations d’armes au Moyen-Orient, en Arabie saoudite et au Qatar en particulier, à la lumière d’un rapport d’Amnesty International relevant la présence d’anciennes armes de la FM Herstal aux mains des combattants du groupe État islamique (Daesh).

« Impossible de garantir le suivi des flux d’armement »

Le rapport d’Amnesty pointe notamment du doigt la saisie en 2012 par les autorités libanaises d’une quinzaine de fusils semi-automatiques FAL de la FN Herstal exportés par la Belgique au Qatar fin 1979, et qui ont servi lors de la révolution en Libye avant de se retrouver dans les zones de combat entre Daesh et les rebelles kurdes en Syrie.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Belgique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs