Accueil Monde États-Unis

Comment Trump a franchi une ligne rouge et s’est mis son propre camp à dos

L’attitude du président américain face à Vladimir Poutine sur la question brûlante de l’ingérence russe dans la campagne 2016, attestée de façon unanime par les enquêteurs du FBI et les agences américaines du renseignement, a provoqué la stupéfaction. Les explications de Nicole Bacharan, politologue franco-américaine.

Article réservé aux abonnés
Cheffe adjointe au service Monde Temps de lecture: 4 min

En refusant obstinément lundi de condamner Moscou pour l’ingérence dans la campagne présidentielle américaine lors d’un sommet à Helsinki avec Vladimir Poutine, et avant de revenir sur ses déclarations le lendemain, Donald Trump a suscité un tollé à Washington… jusque dans son propre camp. Pour la politologue franco-américaine Nicole Bacharan, le président américain a clairement franchi une limite.

Est-ce que Trump a franchi une ligne rouge en admettant se ranger du côté de Poutine plutôt que de celui des services de renseignement de son propre pays ?

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

5 Commentaires

  • Posté par jean pierre Smit, mercredi 18 juillet 2018, 1:06

    L'hysterie anti russe mainstream continue de plus belle. Cela fait belle lurette que les journalistes occidentaux répètent sans réflechir la campagne de dénigrement de la Russie. Pour un autre son de cloche, je conseille à tout le monde de lire le livre écrit par Oliver Stone "Entretiens avec Putine" qui résume de nombreuse heures d'interviews du président Russe. Derrière cette campagne de dénigrement orchestrée par les milieux conservateurs et belliqueux américains se cache la volonté d'affaiblir la Russie qui ose résister à la volonté américaine d'hégémonie . On parle d'ingérence dans les élections US , pourquoi ne pasmettre en épingle l'argent versé généreusement par l'ambassade US en Ukraine aux organisations ultra nationalistes, les discours tenus par le sénateur Mc Cain en Ukraine ..n'y a t ilpas là ingérence flagrante dans les affaires d'un pays ??? Les missiles ABM installés aux frontières russes sous le prétexte risible qu'il s'agit de se défendre vis à vis de l'Iran ??? La Crimée;n'a t on pas fait lamême chose au Kosovo???

  • Posté par Petitjean Marie-rose, mercredi 18 juillet 2018, 17:14

    Pour qui roulez-vous, Jean-Pierre ?

  • Posté par Joseph Segers, mardi 17 juillet 2018, 21:59

    Les Américains on voté pour le changement avec comme résultat ils ont choisis pourun homme qu'ils ne connaisses pas a moins que c'est le clan républcain qui a fait le chois pour un parvenussans le connaitre,normalement pour devenir directeur dans une grande boite il faut un Cv sauf en politique ou se sont ceux qui oses et un sujet l'imence fortune

  • Posté par Tanghe Michel, mardi 17 juillet 2018, 20:54

    Donald devait parler des élections américaines, du meurtre de journaliste politique, de la Crimée, de la Syrie. Et éviter de parler de l'Irak, des révolutions colorées, des bases militaires aux frontières de la Russie, de la Libye, des meurtres de masse un peu partout aux States, de la surveillance électronique, de l'aide aux "rebelles et autres djihadistes" présents en Syrie... C'était pourtant facile, je ne comprends pas ce qui c'est passé…

  • Posté par Guiot Philippe, mardi 17 juillet 2018, 22:45

    Que ne comprenez-vous pas ? D'un côté vous avez un ancien lieutenant-colonel du KGB et de l'autre, guère mieux qu'un marchand de saucisses parvenu, sans aucune expérience de son rôle de Président et s'imaginant être un fin négociateur ! Depuis son arrivée au pouvoir, il a détruit des décennies de relations avec ses meilleurs alliés et . . . le reste vous devriez connaître !

Aussi en USA

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs