Accueil Économie

SNCB: travailler plus en essayant de ne pas gagner moins

Productivité des cheminots : le dossier est sur la table. La SNCB mise sur les congés et la rectification d’« anomalies » pour rendre les cheminots plus productifs de 1h30 par semaine.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Economie Temps de lecture: 4 min

Ce mercredi, le comité de pilotage du Groupe SNCB, qui réunit (ou oppose…) directions et syndicats du rail, doit examiner les éléments sociaux qui doivent permettre de traduire les objectifs du gouvernement : améliorer la productivité des cheminots de 4 % par an les cinq prochaines années, soit de 20 % d’ici 2019. Et parallèlement diminuer la dotation fédérale de 20 %, d’ici 2019 encore. Direction de la SNCB, Infrabel et HR-Rail (la filiale ressources humaines) ont déposé un ensemble de mesures à la concertation sociales. Les syndicats doivent donner leur avis officiel dessus ce mercredi. Il ne peut qu’être négatif. Le tout sera d’expliquer pourquoi.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Économie

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs