Accueil Sports Cyclisme Tour de France

Tour de France: l’Alpe d’Huez, les secrets d’un mythe

Ce n’est pas le plus beau ni le plus difficile des cols empruntés par la Grande Boucle mais l’Alpe d’Huez est un véritable mythe du cyclisme.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 6 min

En juin, l’Alpe d’Huez, que l’on peut écrire avec ou sans tiret, avec un « a » minuscule ou un A majuscule, c’est une montagne sans bruit. Certains prétendent y entendre ronronner les marmottes, à l’ombre des sapins. Les seuls passants sont des cyclistes, des cyclos comme on dit dans le jargon, qu’un compteur capture à la sortie de Bourg d’Oisans, au pied de la célèbre montée aux 21 lacets. Car avec le Mont Ventoux, c’est le col préféré des amateurs, hommes, femmes et enfants réunis, comme s’il était le plus beau de France, ce qui n’est objectivement pas le cas.

«  Par contre, il est rapidement devenu mythique dans l’histoire du cyclisme  », explique Fred Tane, un historien passionné, un Huizat pure souche, qui a eu la bonne idée d’organiser une exposition consacrée à sa montagne fétiche au Palais des Sports de l’Alpe d’Huez (visites gratuites jusqu’au mois de septembre).

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Tour de France

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs