Accueil Sports Cyclisme Tour de France

Tour de France: le double jeu de Sky

La première explication alpestre a permis aux Sky de prendre une option certaine sur le Tour. Mais avec qui ? Geraint Thomas a accroché l’étape et le maillot jaune, Chris Froome a joué au gentil avant de remettre une dent pour réduire l’écart. Le début d’une lutte fratricide ou des cartes qui, simplement, se sont brouillées dans un mauvais mouvement de main ?

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 4 min

L’allumette, à peine craquée, a directement perdu de sa brillance. L’énergie de sa flamme s’est éteinte avant même d’embraser la mèche du feu d’artifice espéré. De deux petits souffles, en fait, la formation Sky a presque assommé la Grande Boucle, mis sous une cloche asphyxiante bien des espoirs du reste de la meute dans la montée de la Rosière. Le deuxième acte de la trilogie alpestre, dans cette Tarentaise aux cimes qui accrochent les nuages, a mis en lumière la domination, l’hégémonie et le ciel sans rature de la formation britannique et, surtout, de ses deux gradés, Geraint Thomas, lauréat de l’étape et nouveau maillot jaune, et Chris Froome.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Tour de France

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs