Accueil Monde Europe

La police britannique pense avoir identifié les auteurs de l’empoisonnement au Novitchok des Skripal

Plusieurs Russes sont impliqués dans l’empoisonnement.

Temps de lecture: 1 min

La police britannique pense avoir identifié les personnes responsables de l’empoisonnement au Novitchok ayant visé en mars l’ancien agent double russe Sergei Skripal et sa fille, indique jeudi Press Association (PA). Plusieurs Russes sont impliqués, a confié une source proche de l’enquête, ajoutant que l’identification a été confirmée par une vérification croisée des séquences de sécurité avec des enregistrements de personnes étant entrées dans le pays à ce moment.

La Grande-Bretagne tient la Russie pour responsable de cette attaque, ce que Moscou dément.

Le 4 mars, Sergueï Skripal, 66 ans, et sa fille Ioulia, 33 ans, ont été découverts empoisonnés sur un banc de la petite ville de Salisbury, dans le sud de l’Angleterre.

Ce nouveau développement survient alors qu’une enquête est en cours concernant le décès de Dawn Sturgess, 44 ans, morte au début du mois après avoir été en contact avec un agent innervant de type Novitchok le 29 juin. Le Novitchok était présent dans une bouteille se trouvant au domicile du compagnon de la victime à Amesbury (à 10 km de Salisbury). Ce dernier, Charlie Rowley, 45 ans, est toujours hospitalisé dans un état critique.

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

23 Commentaires

Sur le même sujet

Aussi en Europe

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une