Sécheresse: la Flandre prend des mesures, pas la Wallonie, mise en garde à Bruxelles

© Le Soir/Roger Milutin
© Le Soir/Roger Milutin

Les provinces de Flandre occidentale et Flandre orientale ont annoncé jeudi prendre des mesures contre la sécheresse qui sévit dans la région, ont indiqué les gouverneurs Carl Decaluwé et Jan Briers par communiqués distincts. Si la première a déjà décidé, après consultation urgente, d’interdire le pompage de tous les cours d’eau non navigables dès vendredi ainsi que l’arrosage en journée, la deuxième planche actuellement sur des mesures pour limiter la consommation d’eau.

Ne pas gaspiller l’eau potable

En plus d’une interdiction de pompage en Flandre occidentale, les citoyens ne sont pas autorisés à laver leur voiture et arroser leur jardin, et ce pour une durée indéterminée, pendant la journée. L’arrosage est autorisé seulement après 20h, jusqu’à 08h du matin. « Pendant la journée, ça n’a pas de sens. Tout s’évapore immédiatement », a noté le gouverneur. Les habitants sont en outre invités à ne pas gaspiller l’eau potable, le stock étant également en baisse.

« Les mesures sont illimitées dans le temps et resteront probablement d’application jusqu’à ce que la situation s’améliore. Si nécessaire, nous prendrons d’autres dispositions. Nous gardons un œil constant sur la situation », a-t-il encore déclaré.

Sur les cours d’eau navigables, des pompages peuvent encore avoir lieu, uniquement avec l’accord du gestionnaire flamand des voies navigables (Vlaamse Waterweg), qui applique également certaines mesures.

La Flandre orientale fait face à un contexte similaire et les services provinciaux sont actuellement réunis afin d’examiner les mesures à prendre.

Depuis fin juin, le code d’alerte jaune est actif dans les provinces du Brabant flamand, de Flandre occidentale et orientale. Cela signifie que la demande en eau du robinet menace de dépasser l’offre.

Pas de mesures en Wallonie

Contrairement à ce qu’il se passe au nord du pays, la Wallonie ne manque pas d’eau et aucune mesure de restriction n’y est annoncée, a assuré le ministre wallon de l’Environnement, Carlo Di Antonio (CDH), interrogé sur le sujet, mercredi au Parlement de Wallonie.

Gare aux chutes de branches

Bruxelles Environnement recommande aux personnes d’être très prudentes dans les parcs, les forêts et aux abords des voiries.

La sécheresse fragilise certains arbres et peut provoquer des chutes de branches, met en garde jeudi Bruxelles Environnement. L’administration recommande au public d’être « très prudent dans les parcs, sous la couronne des arbres, mais également en forêt et aux abords des alignements en voirie, notamment pour les zones de stationnement ».

► Nos prévisions météo

À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. © PhotoNews

    Grand Baromètre: les verts, première famille politique du pays

  2. La N-VA peut souffler
: avoir débranché la prise du gouvernement fédéral n’a visiblement pas traumatisé son électorat. © Belga.

    Grand Baromètre: en Flandre, la N-VA ne paie pas la chute du gouvernement

  3. Les parents de la petite Mawda ont été régularisé pour un an et pourront suivre l’enquête sur le décès de leur fille. Un jugement a également contraint le CPAS de Woluwe-Saint-Lambert à prendre en charge la famille.

    Affaire Mawda: la famille de la fillette régularisée

Chroniques
  • «Février sans supermarché», jour 15: quand j’ai dévalisé un supermarché... alternatif

    Par Louise Tessier

    Aujourd’hui, j’ai (presque) fait une seconde entorse au règlement : je me suis rendue dans un supermarché. Mais pas n’importe lequel. Un supermarché collaboratif, qui favorise «  les produits issus d’une démarche respectueuse de l’humain et de l’environnement  ». Tout un programme !

    À la Bees-Coop de Bruxelles, on trouve de tout comme dans un supermarché traditionnel, mais en version plus ou moins bio, local, zéro déchet, équitable. « Plus ou moins » parce qu’il y a un peu de tout ça, mais que chaque produit ne répond pas à l’ensemble de ces critères. Et ce qui fait surtout l’originalité de l’endroit, c’est que c’est collaboratif : pour pouvoir faire ses courses à la Bees-Coop, il faut devenir collaborateur. Chaque membre doit investir 25 euros dans la coopérative (qui ne poursuit pas de but lucratif), puis s’...

    Lire la suite

  • Grand Baromètre: une vague verte qui rend très très nerveux

    Voilà qui va secouer le monde politique belge. Après des années de domination des partis socialiste, social-chrétien et plus récemment de la N-VA, voici qu’une nouvelle force politique s’impose. Par le biais d’un sondage qui demande évidemment à être vérifié dans les urnes, mais qui ne surprendra pas, tant la poussée verte, des communales aux marches pour le climat, donnait la direction du vent électoral ces derniers temps.

    ...

    Lire la suite