Accueil Société Régions Bruxelles

Technique et professionnel, les oubliés du secondaire

La croissance démographique à Bruxelles va nécessiter la création de nouvelles écoles d’ici 2025. La majorité des 16.000 places déjà prévues concerne la filière générale. Une étude insiste sur l’importance de miser sur le technique et professionnel où 3.000 places vont manquer.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Politique Temps de lecture: 4 min

La population bruxelloise augmente, fait des enfants et a de plus en plus de mal à leur trouver une école. Une nouvelle étude de perspective.brussels que Le Soir s’est procurée se penche sur la question des besoins dans le secondaire, le niveau où le nombre d’élèves devrait augmenter le plus d’ici 2025. On parle de 19.500 élèves supplémentaires, soit l’équivalent d’un cinquième de la population actuelle de ce niveau d’enseignement.

Un accroissement qui ne devrait pas s’opérer de manière homogène sur l’ensemble du territoire régional. Les communes du Nord (Evere, Schaerbeek et Laeken) et de l’Ouest (Anderlecht, Molenbeek-Saint-Jean, Koekelberg, Ganshoren et Berchem-Sainte-Agathe) sont celles qui devraient le plus être confrontées à l’augmentation du nombre d’élèves. L’Est n’est pas totalement épargné puisqu’on s’attend à une progression de 30 % à Woluwe-Saint-Pierre.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Bruxelles

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs