Accueil Sports Cyclisme Tour de France

Geraint Thomas: «Les gens ont le droit de siffler Sky»

Au terme des 21 virages, Geraint Thomas a donné un nouvel éclat au jaune de son maillot en dominant l’étape reine des Alpes. De quoi, chez Sky, brouiller encore un peu plus les cartes. Une formation anglaise qui a, aussi et surtout, mangé son impopularité à grosses bouchées. Dans le verbe comme dans le geste.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 4 min

Geraint, deux victoires consécutives en montagne et le maillot jaune sur vos épaules. Vous continuez à affirmer que, chez Sky, Chris Froome reste le leader ?

Oui, il l’est. Je continue à rouler pour lui. Il a gagné six Grands Tour, c’est probablement le meilleur coureur de l’histoire dans ce domaine. Vous savez, Froomey a l’expérience des courses de trois semaines, il sait briller dans la constance et c’est pour cette raison qu’il a toute ma confiance. De mon côté, je navigue dans l’inconnu. Je peux, avec un jour où les jambes tournent moins bien, me prendre une casquette et dix minutes dans la vue. Forcément, rester avec Chris au sommet du Tour serait une réussite mais je préfère prendre les étapes les unes après les autres, sans trop tirer de plans.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Tour de France

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs