Accueil Sports Cyclisme

Ce qu’il faut retenir de la 13e étape du Tour de France: Sagan s’impose, soigne le spectacle et ses statistiques

Le champion du monde s’est imposé dans le sprint finale. Geraint Thomas a, quant à lui, conservé son maillot jaune.

Vidéo - Temps de lecture: 3 min

Le retour dans la plaine après un triptyque alpestre épuisant allait-il se solder par une journée de récupération ? Il n’en était rien, nombre d’équipes ont besoin d’exploiter chaque occasion pour tenter de remporter une victoire sur ce Tour. La route vers la Drôme et Valence se révélait plus vallonnée qu’attendue, ce qui n’empêchait pas un rythme élevé. L’échappée de 4 (De Gendt, Claeys, Scullly et Schär) ne creusait jamais un écart suffisant pour croire en ses chances, le peloton attendant néanmoins le plus tard possible pour reprendre les attaquants.​

Désorganisé par le démarrage de Gilbert dans le final, la préparation du sprint obligeait les Groupama-FDJ à anticiper leur effort et lancer Arnaud Démare peut-être plus tôt que prévu. Le Français voyait ainsi Kristoff le remonter avant que Sagan ne surgisse, son coup de rein inimitable lui offrant la victoire, la 3e depuis le départ de Vendée.​

Quant au maillot jaune, une journée paisible pour Thomas et les Sky. ​

L’attaquant du jour​

Thomas De Gendt garde de l’ambition et des objectifs. A l’initiative de l’offensive du jour, le coureur Lotto a pris quelques points pour le maillot vert et le maillot à pois en cours de route. Quelques euros dans la cagnotte de Lotto également.​

L’équipe du jour​

Discrets jusqu’ici, les Groupama-FDJ ont dicté l’allure au peloton durant la majeure partie de l’époque, désireux de favoriser un sprint massif et les chances d’Arnaud Démare. En effet, le retrait de plusieurs pointures chez les finisseurs ouvre des perspectives. Le Français s’est contenté du 3e rang. ​

L’homme du jour​

Peter Sagan n’a plus d’adversaire pour le maillot vert, cela ne l’empêche pas d’assurer le spectacle et prendre des points. Tant qu’à soigner ses statistiques, le Slovaque s’est également offert un troisième bouquet sur ce Tour. ​

Le Belge du jour​

Son caractère demeure un exemple. Même dans les étapes où on ne l’attend pas, Philippe Gilbert saisit l’occasion qui se présente. Une bosse à deux bornes de la ligne et le Remoucastrien de tenter le coup en poursuiteur. En vain certes mais voilà la preuve que les jambes tournent encore. A quand le prochain essai ?​

Le battu du jour​

Michael Schär s’est employé au sein de l’échappée du jour, puis seul face au peloton dans les derniers kilomètres. L’ancien champion de Suisse a tout donné avant d’abdiquer dans le final à l’entrée de Valence. Il se console avec le prix de combatif du jour.​

Le chiffre du jour​

11. Le nombre de victoires d’étape de Peter Sagan sur le Tour de France. Un total égal à celui de Greipel, seuls Cavendish (30) et Kittel pouvant se targuer d’un nombre plus important.​

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

Sur le même sujet (2)

Aussi en Cyclisme

Lotte Kopecky, sprinteuse en or

L’Anversoise, sacrée championne d’Europe de la course à l’élimination, à Munich, se sert de la piste comme thérapie, après le ras-le-bol du Tour de France

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

SoSoir Voir les articles de SoSoir VacancesWeb Voir les articles de VacancesWeb