Accueil Sports Cyclisme Tour de France

«Vino-le-devin» avait senti la victoire de Cort Nielsen (vidéo)

Oman, quelque part dans la banlieue de Mascate, sa capitale, il y a cinq mois. Alexandre Vinokourov prend le soleil et finit sa discussion avec les puissants du Sultanat, en attendant l’arrivée de l’étape.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

Au détour d’une longue interview qu’il nous accorde, le Kazakh sort sa boule de cristal et y va de ses prophéties dorées. «  Oui, Nibali et Aru sont partis de chez nous mais ce n’est pas pour autant qu’Astana est déforcée. Cette année, Miguel Angel Lopez sera sur le podium d’un Grand Tour, Alexey Lutsenko va jouer les pavés et Magnus Cort Nielsen lèvera les bras sur le Tour de France. D’ailleurs, ici c’est lui qui va gagner…  ». Bon, sur le deuxième point, le devin de l’Est s’est un peu planté en confondant son poulain kazakh avec Michael Valgren mais, pour le reste, il avait plutôt vu juste, le bougre. Son Colombien de poche a terminé troisième du Giro et Magnus Cort Nielsen, qui avait effectivement levé les bras entre les bâtiments étatiques du golfe ce jour-là, a claqué son étape du Tour.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Tour de France

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs