Accueil Économie Finances

Le «jobs deal» du gouvernement fédéral prévoit une prime de 1.000 euros défiscalisée

Cette prime pourra être versée aux travailleurs nouvellement embauchés qui restent dans l’entreprise pendant au moins trois mois.

Temps de lecture: 2 min

Malgré la fête nationale, le gouvernement fédéral n’a pas mis en suspens les négociations d’été, qui portent, rappelons-le, sur le budget 2019, mais aussi sur le « jobs deal », le deal pour l’emploi porté par le Premier ministre, et sur la mise en Bourse partielle de Belfius

Selon nos confrères du Standaard, le « jobs deal » prévoit notamment qu’une prime de 1.000 euros défiscalisée pourra être versée aux travailleurs nouvellement embauchés qui restent dans l’entreprise pendant au moins trois mois. Tant les nouveaux travailleurs sous contrat à durée indéterminée que ceux sous contrat à durée déterminée seront éligibles.

Toutefois, précisent nos confrères, le gouvernement veillera à ce que cette mesure ne se traduise pas par des abus – et notamment que cette prime ne remplace pas une partie du salaire normalement imposé. L’accord suédois prévoit également que la prime régionale perçue par les demandeurs d’emploi qui suivent une formation pour un métier en pénurie soit aussi exonérée d’impôt. Ces demandeurs d’emploi ne pourront voir leurs allocations de chômage réduites pendant la formation.

► La suédoise veut son accord d’été : découvrez tous les détails sur Le Soir+.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

25 Commentaires

Sur le même sujet

Aussi en Finances

Verdir vos déplacements pour faire baisser vos impôts

Plus que jamais, les autorités publiques utilisent le levier fiscal pour pousser les travailleurs à plus de mobilité douce et verte. Comment cela se traduit-il dans la déclaration fiscale ? Petit passage en revue des mécanismes et avantages prévus.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Retrouvez l'information financière complète

L'information financière