Accueil Sports Cyclisme

L’odeur des fumigènes au Tour de France «brûle les poumons des coureurs» selon Anthony Perez (vidéo)

Le coureur de l’équipe Cofidis estime que les cyclistes devraient être respectés et être plus en sécurité. Les fumigènes sont, quant à eux, désormais interdits.

Vidéo - Temps de lecture: 1 min

Les fumigènes ne sont désormais plus les bienvenus au Tour de France. En effet, suite aux incidents survenus lors des étapes à l’Alpe d’Huez et à Valence, Pierre-Yves Thouault, le directeur-adjoint du Tour en charge de la sécurité, a annoncé que des arrêtés préfectoraux allaient être pris pour interdire la présence de ces fumigènes dès l’étape de mardi et ce, jusqu’à l’arrivée sur les Champs-Elysées à Paris.

Au micro de la RTBF, le coureur de Cofidis, Anthony Perez a donné son avis sur cette interdiction. Selon lui, « c’est une bonne nouvelle. C’est dangereux et ça nous empêche de respirer. En plus avec l’odeur, ça nous brûle les poumons. L’autre jour, un spectateur avait lancé un fumigène au milieu de peloton donc c’est vraiment violent ». Et d’ajouter, « il y a beaucoup de spectateurs déjà alors si on ajoute les hurlements et les fumigènes… il faut penser à la sécurité des coureurs. On n’est pas des animaux, il faut nous respecter ».

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par Guiot Philippe, lundi 23 juillet 2018, 22:23

    L’odeur des fumigènes .... puis il suffira d'un débile déclarant : "J'aime l'odeur du napalm au petit matin..." ! Attention, cela m'angoisse mais que font les parents de leur marmaille ? Quelle responsabilité la société peut faire porter à des parents démissionnaires parfois complètement bourrés ou défoncés ? Les parents s'en foutant intégralement, quel exemple donnent-ils aux débiles qu'ils engendrent ? La Wallonie instaure un permis de détention d'animaux, résiliable si les "maîtres" prouvent leur irresponsabilité ! Ne faudrait-il pas légiférer car actuellement, n'importe quel conn...d peut trouver et organiser n'importe quel attentat, pour se défouler . . . Je suis loin de l'idée d'un état répressif mais m.... il convient de mettre les parents devant leurs lacunes éducatives et de leur en faire payer le prix !

Sur le même sujet

Aussi en Cyclisme

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

SoSoir Voir les articles de SoSoir VacancesWeb Voir les articles de VacancesWeb