Accueil Monde France

Affaire Benalla: les deux manifestants frappés se sont constitués parties civiles

Un syndicat de policiers s’est également constitué partie civile.

Temps de lecture: 1 min

Les deux manifestants filmés en train d’être frappés par Alexandre Benalla, lors des manifestations du 1er-Mai, et un syndicat de policiers ont demandé à être parties civiles dans l’enquête judiciaire en cours, a-t-on appris lundi de sources concordantes.

«Ils se sont constitués parties civiles ce lundi», a déclaré à l’AFP Me Sahand Saber, avocat de la jeune femme et du jeune homme molestés à Paris, confirmant une information de LCI.

Un syndicat se porte partie civile

Ces deux jeunes gens avaient déjà demandé à être entendus par les enquêteurs.

Le syndicat de police Vigi, qui avait déposé une plainte jeudi pour «usurpation de fonction» et «usurpation de signes réservés à l’autorité publique», s’est également porté partie civile dans cette affaire, selon une source proche du dossier.

À lire aussi Benalla inculpé, la présidence Macron destabilisée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Sur le même sujet

Aussi en France

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une