Accueil Monde Europe

Espagne: Pablo Casado, ou le virage à droite des conservateurs espagnols

Désigné ce week-end à l’issue d’un congrès extraordinaire, le successeur de Mariano Rajoy représente l’aile dure du Parti Populaire. Son arrivée à la tête de la formation, à seulement 37 ans, marque aussi un changement de génération au sein du PP.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

Depuis Madrid,

Le Parti Populaire est de retour. » Dès son premier discours comme président des conservateurs espagnols, samedi en début d’après-midi, Pablo Casado a marqué son territoire. La petite tirade sur le retour des conservateurs est arrivée certes après un long hommage à son prédécesseur Mariano Rajoy, mais elle n’en reste pas moins lourde de sens. Avec Casado, les conservateurs ont choisi de tourner le dos à la période Rajoy – quatorze de présidence du Parti Populaire (PP), sept ans comme chef du gouvernement –, à l’attentisme élevé au rang de tactique politique, au ton monotone, parfois emprunté, du leader à la barbe poivre et sel…

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

2 Commentaires

  • Posté par Miguel Roch, lundi 23 juillet 2018, 18:52

    Casado est marié... celle-là, elle est aussi bonne qu'une assiette est une assiette et un verre est un verre ;-)

  • Posté par Bartet Guy, mardi 24 juillet 2018, 6:20

    Le journaliste ne pratique peut-être pas la langue de Cervantes

Aussi en Europe

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs