Accueil Belgique

Rendez-vous dans un an?

Analyse.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 2 min

A l’été 2017, lorsque la coalition MR-CDH a commencé à prendre forme en Wallonie, le libéral Willy Borsus a très vite fait figure de candidat naturel à la succession du socialiste Paul Magnette à l’Elysette. Le 28 juillet avec la prestation de serment, l’affaire était pliée. Parfois moqué pour ses rondeurs de langage, le Famennois a réussi à s’imposer comme chef de file d’une équipe qui a mis le grand braquet.

Il ne faut pas insister beaucoup auprès du ministre-président pour qu’il évoque son souhait de maintenir une coalition MR-CDH à la tête de la Wallonie au-delà des élections régionales de mai 2019. Voici l’idée : « Donnez-moi et donnez-nous la Wallonie cinq ans de plus et tout ira mieux ! »

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Belgique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs