Accueil Monde France

Patrick Strzoda, un grand préfet spécialiste des dossiers délicats

Le directeur de cabinet d’Emmanuel Macron est aux premières lignes de l’affaire Benalla.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 2 min

Plusieurs fois préfet, fin connaisseur de la Corse, le haut fonctionnaire Patrick Strzoda, 66 ans, est un spécialiste des dossiers délicats qui se retrouve aux premières lignes de l’affaire Benalla. Directeur de cabinet d’Emmanuel Macron, Patrick Strzoda (prononcer « Stroda », lui-même le signale régulièrement à ses interlocuteurs) a été entendu jeudi comme témoin dans l’enquête préliminaire sur des violences commises par l’ex-collaborateur du président.

C’est lui, a-t-il dit au Monde, qui a autorisé Alexandre Benalla à participer comme observateur, côté police, à la manifestation du 1er mai. Lui encore qui l’a sanctionné d’une suspension temporaire du 4 au 19 mai et a prévenu des faits le président Macron, alors en Australie. Qualifié par des commentaires de presse de «fusible idéal», M. Strzoda doit faire valoir ses droits à la retraite à compter du 6 octobre 2018, selon le journal officiel du 6 juillet.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en France

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs