Accueil Économie Entreprises

André Gilles a perdu tous ses mandats

L’homme fort de la Province de Liège quitte la présidence de la Socofe.

Info « Le Soir » - Chef du service Enquêtes Temps de lecture: 1 min

André Gilles n’a définitivement plus la cote. L’ex homme fort du PS liégeois, qui a piloté la Province de Liège pendant plus de 10 ans, vient d’être écarté du dernier mandat rémunéré qui lui restait : la présidence de la Socofe. L’affaire Publifin est passée par là…

Souvenez-vous : au moment où éclate le scandale des comités bidons au sein de l’intercommunale liégeoise Publifin, André Gilles en était le président. Un poste qui lui a permis d’obtenir une kyrielle de mandats au sein de sous-filiales et participations de Publifin, comme la présidence de la puissante filiale Nethys. Des mandats très bien rémunérés. À l’époque, Le Soir a chiffré son salaire à plus de 365.000 euros brut par an.

Des démissions qui se sont enchaînées

Après ces révélations, la position d’André Gilles est vite devenue intenable. Sa piètre performance face à la commission d’enquête du parlement wallon ne l’a pas aidé. Alors les démissions/exclusions se sont enchaînées.

À lire sur Le Soir+: comment André Gilles a peu à peu disparu des radars

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

35 Commentaires

Sur le même sujet

Aussi en Entreprises

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Retrouvez l'information financière complète

L'information financière