Accueil Monde France

Affaire Benalla: le président Les Républicains demande à Macron «de s’exprimer devant les Français»

Ce mardi, Emmanuel Macron a choisi un cadre et un moment inattendus pour s’exprimer sur l’affaire Benalla.

Temps de lecture: 2 min

Le président LR du Sénat Gérard Larcher pointe mercredi «  un peu d’amateurisme et de panique » dans la gestion de l’affaire Benalla par l’Élysée, demandant à Emmanuel Macron de «  s’exprimer devant les Français », au lendemain du discours du président devant sa majorité.

«  J’aurais préféré qu’il s’adresse à la France et aux Français. Ce n’est pas devant les députés LREM, dans l’entre-soi, que le président de la République doit parler, mais devant les Français dont il tire sa légitimité », a réagi Gérard Larcher dans un entretien au Figaro.

Bruno Retailleau a dénoncé de son côté sur France 2 un «  bras d’honneur vis-à-vis de l’opposition, (…) de la presse, bras d’honneur aussi vis-à-vis des Français ». «  La primeur réservée seulement aux siens, c’est très, très gênant », a ajouté le président du groupe Les Républicains au Sénat.

À lire aussi Affaire Benalla: l’étau se resserre toujours plus autour de l’Elysée

Alors qu’il restait mutique après plusieurs jours de désordre, blocages et tensions, et que la pression s’intensifiait pour qu’il donne sa vision d’une affaire le touchant au plus près, Emmanuel Macron a choisi un cadre et un moment inattendus – un pot de fin de session parlementaire à la Maison de l’Amérique latine de Paris – pour s’exprimer sur l’affaire Benalla.

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

5 Commentaires

Sur le même sujet

Aussi en France

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une