Accueil Économie Emploi

Jobs deal: «Ce gouvernement fait mal aux travailleurs», estime le secrétaire fédéral de la FGTB (vidéo)

Pour Jean-François Tamellini, « c’est la Fédération des entreprises de Belgique qui fait la loi dans ce pays ».

Temps de lecture: 2 min

Dégressivité accélérée des allocations de chômage, révision des barèmes liés à l’ancienneté… le secrétaire fédéral de la FGTB s’est exprimé ce jeudi matin au micro de Matin Première au sujet des mesures annoncées par le gouvernement.

« Je vais tout faire pour pourrir la vie de ce gouvernement » a prévenu le président de la FGTB. Pour le secrétaire fédéral de la FGBT, Jean-François Tamellini, « il exprime la colère des travailleurs ». « Ce gouvernement nous fait mal, continue à nous faire mal. Il ne respecte pas les travailleurs et considère que ce sont des menteurs quand ils disent qu’ils n’y arrivent plus »

La mesure qui fâche : la dégressivité accélérée des allocations-chômage

« Ce sont les plus précarisés qui paient la facture de la mauvaise gestion du gouvernement pendant que ceux qui ont perdu au casino sont récompensés », a déclaré Jean-François Tamellini. Le secrétaire fédéral de la FGTB pointe un coupable : la FEB (Fédération des entreprises de Belgique). Pour lui, cette mesure est « une demande historique de la FEB ». « C’est la FEB qui écrit les lois dans ce pays. La dégressivité c’est pour faire pressions sur les salaires et sur les chômeurs », a-t-il déclaré.

À lire aussi Kris Peeters au «Soir»: «Je suis plus social que les socialistes»

Cette mesure peut-elle permettre d’agir sur les pénuries d’emplois ? Selon Jean-François Tamelli, « les pénuries, elles sont organisées par le gouvernement. Quand on paye mal un emploi, on n’est pas franchement tenté d’y aller. »

Barème lié à l’ancienneté

« On est plus dans le cynisme on est dans la crapulerie », considère le secrétaire fédéral de la FGBT. « Les travailleurs âgés ne trouvent pas d’emploi. On leur propose d’être payés moins quand ils retrouvent un travail, c’est crapuleux comme mesure. »

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

6 Commentaires

  • Posté par Van Obberghen Paul, jeudi 26 juillet 2018, 11:44

    @ Vincent Remacle. A la culture de la réussite vous préférez donc la culture de l'échec. Ce sont des partis de gauche, depuis des générations, qui ont en charge l'enseignement. Et que voit-on? Un pacte d'excellence qui n'a d'excellence que le nom pour un enseignement qui va continuer de fabriquer des générations d'ignares et d'incompétents. Malgré toutes ces décénies de politique de gauche dans l'enseignement francophone, la qualité de celui-ci ne cesse de baisser. Ce qui est probablement une des causes de la pénurie de certains métiers dont il est question. Il y en a d'autres, c'est évident, mais si notre enseignement était véritablement d'excellence, la pénurie ne serait certainement pas si aigue qu'elle ne l'est.

  • Posté par Van Obberghen Paul, jeudi 26 juillet 2018, 11:37

    "c’est crapuleux comme mesure." Crapuleux ??? L'exercice de la démocratie, que mr. Tamellini ne respecte pas, est donc "crapuleux" pour un syndicaliste. Quelle irresponsabilité de la part de quelqu'un qui n'est pas élu! Et que fait donc mr. Tamelli pour réduire la pénurie d'emploi? Réponse : RIEN. Il ne sait faire qu'invectiver, et ici, cela relève même de l'insulte. Et mentir aussi. Parce que dire que la pénurie d'emploi est organisée par le gouvernement, c'est mentir éhontément. Le gouvernement fédéral ne fixe pas les salaires, si ce n'est le salaire minimum et ceux des fonctionnaires. Mr. Tamelli rève d'un monde communiste dans lequel tout le monde serait employé de l'état et payé le même qu'il travaille ou pas. Evidemment, il y a tellement de pays dans le monde qui ont réussi cela qu'on renonce à les compter! Quelqu'un devrait rappeler à mr. Tamelli que ce nombre, c'est un chiffre et ce chiffre, c'est ZERO. Pointé. Le Communisme dont mr. Tamelli rève c'est la misère garantie pour tous, sauf pour une élite (dont il pense qu'il fera partie, j'imagine) qui accapare le pouvoir et les quelques richesses qui restent. Qu'ils nous disent donc comment il réussirait là où tant d'autres ont échoué. Quelle recette miracle nous inventera-t-il? Le communisme est incomptible avec la démocratie et mr. Tamelli vient de le démontrer, une fois de plus, en qualifiant de "crapuleux" ce qui n'est rien d'autre que l'exercice de la démocratie.

  • Posté par Ceuleers Alain, jeudi 26 juillet 2018, 9:40

    Les dinosaures conservateurs sont de sortie ! La mauvaise gestion est le résultat de plus d'une génération de gouvernement qui n'a eu aucune vision à long terme. Il faut instaurer la culture de la réussite et pas celle de la médiocrité

  • Posté par Remacle Vincent, jeudi 26 juillet 2018, 9:54

    C'est cette culture de la réussite qui a fait de nos filières d'enseignement professionnel des filière poubelle peu qualifiante. Ce n'est pas en punissant les chômeurs que nos enfants seront plus qualifiés. Vous disiez vision à long terme ...

Plus de commentaires
Sur le même sujet

Aussi en Emploi

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Retrouvez l'information financière complète

L'information financière