Accueil Monde France

Alexandre Benalla s’explique sur son salaire

L’ex-chargé de mission de l’Elysée s’est exprimé pour la première fois, ce jeudi, dans Le Monde.

Temps de lecture: 2 min

Alexandre Benalla s’est exprimé pour la première fois dans Le Monde, depuis le déclenchement de l’affaire qui porte son nom. L’ex-chargé de mission de l’Elysée réagit aux propos du président français Emmanuel Macron, et explique notamment son apparition et sa présence dans l’entourage très fermé du président.

Macron s’est dit « trahi et déçu » par son collaborateur, qui affirme comprendre ce ressenti. « Au vu de ce que cette histoire a déclenché, je ne vois pas quels autres termes il aurait pu employer pour qualifier la situation », déclare-t-il. Alexandre Benalla affirme cependant ne pas avoir « le sentiment d’avoir trahi le président de la République », mais d’avoir « fait une grosse bêtise ».

6.000 euros net par mois

Une fois placé à l’Elysée comme chargé de mission, Alexandre Benalla touche un salaire de 6.000 euros net par mois. « C’est le salaire de tous les chargés de mission », explique-t-il au Monde. Mais lui doit s’occuper des « affaires privées du président ». « Il a une vie à côté de ses fonctions, avec Brigitte Macron, celle d’un Français normal. Il va au théâtre, au restaurant, part en vacances… Je suis toujours présent, avec le groupement de sécurité de la présidence de la République (GSPR) et le service privé du président », raconte Alexandre Benalla, expliquant que le GSPR ne s’occupe pas du tout de l’organisation, et ne prennent en compte que la sécurité.

Un « phénomène de cour »

Comment, à 25 ans seulement, Alexandre Benalla s’est-il retrouvé avec de telles responsabilités ? « En fait, tout à l’Elysée est basé sur ce que l’on peut vous prêter en termes de proximité avec le chef de l’Etat. Est-ce qu’il vous a fait un sourire, appelé par votre prénom, etc. C’est un phénomène de cour ». « La vérité, c’est que ma nomination à ce poste a fait chier beaucoup de monde », déclare-t-il au Monde. Parce qu’il a 25 ans, qu’il n’a pas fait l’ENA. « Je suis l’extraterrestre de la bande », estime-t-il.

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Sur le même sujet

Aussi en France

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une