Accueil Sports Football Football belge Division 1A

VAR, joueurs belges: les nouveautés du championnat 2018-2019

La D1A reprend ce vendredi après 2 mois de pause.

Temps de lecture: 2 min

La Pro League a profité de l’entre-saison pour faire peau neuve. Les changements ne manquent pas avec principalement la généralisation du VAR et la mise en place d’un quota de joueurs belges pour les équipes.

1

Le VAR pour tous

Fini la phase de test pour le VAR. L’assistance vidéo à l’arbitrage sera utilisé dans tous les matchs de Pro League contrairement à l’année passée où il n’était utilisé que dans certains matchs. De nouveaux arbitres ont été formés pendant l’intersaison pour assister l’arbitrage depuis des bus spéciaux (et non pas des cabines comme à la Coupe du monde). « Nous passons de 4 à 10, et bientôt à 14 en attendant la formation de nouveaux arbitres  », indique Pierre François, le CEO de la Pro League. «  On progresse et on essaye d’évoluer avec la technologie. Notre championnat n’est pas en retard sur les championnats étrangers.  »

À lire aussi Pro League: l’an II du VAR, celui de… la sérénité!

2

Plus de Belges pour les clubs

A partir de cette saison, les clubs en Pro League doivent avoir au minimum huit joueurs considérés comme « footballistiquement » belges dans leur noyau A et six sur la feuille de match. Les joueurs en question n’ont pas forcément à avoir la nationalité belge. Ils doivent avoir été formés au moins trois ans en Belgique avant leur 23e anniversaire.

Le but pour la Pro League est d’accorder davantage d’opportunités de se mettre en évidence pour les joueurs formés dans notre pays. Des incitants financiers, pour un total de deux millions d’euros, récompenseront les clubs qui auront aligné le plus de talents belges.

Les grands clubs ont dû se démener pour attirer chez eux des Belges en exode. Ainsi, Anderlecht a dû emprunter Landry Dimata à Wolfsbourg, et le Standard a déboursé trois millions d’euros pour faire revenir Samuel Bastien du Chievo Vérone.

À lire aussi D1A: le produit belge a plus que jamais la cote

3

La Pro League s’exporte au Japon

Les Japonais ont acheté les droits de diffusion du championnat belge. La chaîne commerciale japonaise « Sky Perfect TV » a acheté les droits TV à la Pro League et diffusera toutes les rencontres des saisons 2018-2019 et 2019-2020. « Le rayonnement des Diables rouges n’est pas étranger au fait que des télévisions étrangères s’intéressent à notre compétition. Ce contrat en est un exemple », explique Pierre François. «  Les diffuseurs veulent pouvoir suivre leurs compatriotes dans notre compétition, mais aussi découvrir les futurs Courtois, De Bruyne, Witsel, Kompany ou Meunier. »

À lire aussi Le Japon s’offre les droits de la Pro League pour deux saisons

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Sur le même sujet

Aussi en Division 1A

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

SoSoir Voir les articles de SoSoir VacancesWeb Voir les articles de VacancesWeb