Accueil Société

La sécheresse de 1976 racontée par les agriculteurs qui l’ont vécue

Sécheresse 2018, sécheresse 1976… bis repetita ? Les agriculteurs ayant traversé l’été 76 au volant de leur tracteur n’en ont pas gardé un souvenir si terrible. La canicule, plus que la rareté de la pluie, a forgé la « légende » de cette année-là.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Société Temps de lecture: 4 min

Un été resté dans l’imaginaire collectif. L’été 1976. A la faveur de la sécheresse actuelle, il revient fatalement en mémoire de ceux qui l’ont vécu. En particulier chez les agriculteurs wallons, coulant aujourd’hui une retraite bien méritée, que nous avons rencontrés. Alors, la « légende » de 1976 est-elle méritée ?

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

4 Commentaires

  • Posté par Leclercq Daniel, vendredi 27 juillet 2018, 6:58

    Les soldats qui récoltent les pommes de terre, c'est en 1975. J'ai commencé mon service militaire en juillet 1976. Nous étions dispenséd d'exercices intensifs e de courir pour les déplacement dans l'enceinte de la caserne (Peutie). Lors de mon affectation à l’état-major (1/7), place Dailly, il faisait moins chaud et il a plu un peu. Mais c'est reparti pour la sécheresse au moins tout le mois d'août.

  • Posté par Poels Jean-pierre, jeudi 26 juillet 2018, 18:16

    1975 ou 1976 j'ai un doute…. Tellement de pluie que les machines extractrices de pommes de terre s'embourbaient dans les champs….. Il a fallu faire appel à l'armée belge pour récolter les pommes de terre à la main dans les champs! La "campagne des PDT" :-)

  • Posté par Cornez Jacques, vendredi 27 juillet 2018, 6:57

    L'armée, c'était en 1974, j'étais au service militaire en Allemagne et je dirigeais un peloton rapatrié de Siegen à Namur pour aider les fermiers di coin à ramasser les pommes de terre !

  • Posté par LIENARD NORBERT, jeudi 26 juillet 2018, 18:04

    Perso j en ai gardé un super souvenir j étais jeune je faisais un horaire décalé et tous les soirs c était terrasse lol

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs