Accueil Belgique Politique

A Bruxelles, un tiers du budget pour les primes Energie n’est pas distribué

Sur les 22 millions d’euros prévus au budget, seuls 16 millions ont été dépensés.

Journaliste au service Bruxelles Temps de lecture: 2 min

A Bruxelles, la grande réforme en matière de primes Energie est intervenue en 2016. La ministre de l’Environnement et du Logement, Céline Fremault (CDH), a décidé de simplifier le nombre de primes pour ne plus dépasser le budget octroyé avant la fin de l’année. Certaines primes ont alors disparu, comme celle pour l’électroménager, et le montant de celles conservées a été revu à la baisse. Ainsi, en 2016, sur les 22 millions d’euros prévus au budget, seuls 16 millions ont été dépensés, répartis en douze primes. Un autre changement a été acté : les propriétaires qui mettent leur bien en location peuvent également bénéficier de ces aides afin d’améliorer la qualité du bâti.

Logiquement, le système ne devrait pas changer avant les élections régionales de 2019. Les campagnes de communication de Bruxelles Environnement mettent régulièrement l’accent sur les primes et l’ASBL Homegrade conseille les ménages qui souhaiteraient améliorer leur confort énergétique. Elle a remplacé les maisons de l’énergie mais fournit les mêmes services : conseils pratiques, adresses d’entrepreneurs, visite à domicile pour établir un bilan énergétique…

Les citoyens peuvent également se rendre directement à la commune. Elles sont plusieurs à avoir engagé des conseillers en énergie qui tiennent régulièrement des permanences.

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

2 Commentaires

Sur le même sujet

Aussi en Politique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une