Accueil Monde France

Manifestation du 1er mai : un haut gradé n’avait «pas évoqué» la présence de Benalla avec sa hiérarchie

Le chef d’état-major adjoint de la direction de l’ordre public et de la circulation n’a pas prévenu son directeur de la présence de Benalla dans les rangs des forces de l’ordre le 1er mai.

Temps de lecture: 1 min

L’un des hauts gradés de la préfecture de police n’avait « pas évoqué » avec sa hiérarchie la présence d’Alexandre Benalla, alors collaborateur de l’Elysée, comme observateur aux côtés des policiers le 1er mai à Paris, selon un rapport de l’IGPN, la « police des polices » rendu public vendredi.

« Il apparaît certain » que le chef d’état-major adjoint de la direction de l’ordre public et de la circulation (DOPC), Laurent Simonin, « n’a pas évoqué avec son directeur la présence de M. Benalla sur le dispositif », estime l’Inspection générale de la police nationale (IGPN). M. Benalla avait été filmé en train de frapper et malmener des manifestants, des vidéos à l’origine d’une tempête politique.

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

Sur le même sujet

Aussi en France

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une