Accueil Société Régions Bruxelles

Canicule: à Bruxelles, des fontaines plus que nécessaires

Les fontaines sont encore souvent prises pour des décharges. Pour les entretenir et veiller au grain, les fontainiers de la Ville de Bruxelles se relaient. Reportage dans leur sillage

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Société Temps de lecture: 4 min

Cela n’aura pas échappé aux observateurs les plus attentifs : il fait chaud. Alors qu’un spectre de sécheresse plane sur l’Europe et que les Bruxellois viennent de se voir demander d’essayer de réguler leur consommation hydrique, les fontaines continuent pourtant à faire virevolter leurs trombes d’eau comme si de rien n’était. Scandale ? Que du contraire. Au plus fort de la canicule actuelle, ces îlots de fraîcheur qu’elles représentent sont plus que jamais nécessaires. Pour s’assurer que cette mécanique bien huilée ne s’enraille pas, Luis Ochoa Enriquez, Yann Ton Quang Truong et Nordine Ajroud, fontainiers pour la Ville de Bruxelles, veillent au grain sous un soleil de plomb.

Leur routine quotidienne faite de nettoyage des bassins, d’entretien de pompes et de remplacement de filtres, nécessite de passer en revue la quasi-totalité de la cinquantaine de fontaines opérationnelles que compte la Ville aujourd’hui.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Bruxelles

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs