Accueil Sports Cyclisme Tour de France

Ce qu’il faut retenir de la 20e étape du Tour de France: Dumoulin remporte le chrono, Thomas… le Tour​ (vidéo)

On évoquait dès avant le Tour ce chrono d’Espelette et cet inévitable trait d’humour : gardera-t-il tout son piment au sortir des menus alpestres et pyrénéens. Réponse affirmative dans la mesure où, si le maillot jaune semblait bien accroché aux épaules de Geraint Thomas, les 2e et 3e marches du podium restaient disputées par trois hommes : Tom Dumoulin, Primoz Roglic et Chris Froome.​

Vidéo - Temps de lecture: 2 min

Si le parcours menant de Saint-Pée-sur-Nivelle à Espelette n’affichait que 31 bornes, il se révélait particulièrement technique et vallonné. Sacré champion du monde contre-la-montre à Bergen sur un circuit du même acabit, Dumoulin gérait parfaitement son effort pour émerger de justesse devant… Froome, pour une seconde.​

En effet, parti sur un tempo d’enfer, le Kenyan blanc avait rapidement refait son retard sur Roglic et, s’il laissait finalement filer le succès du jour, il s’assurait le podium final. Quant à Geraint Thomas, qui ne se contentait pas de gérer, dans le rythme des meilleurs (3e), il assurait parfaitement son premier sacre !

L’équipe du jour

Sky a placé de 3 de ses coureurs dans le carré final de ce contre-la-montre. Derrière Dumoulin, Froome, Thomas et Kwiatkowski ont démontré que l’exercice contre l’horloge était une spécialité maison.​

L’homme du jour​

Tom Dumoulin ne voulait pas terminer sur le podium à paris par sa seule régularité. Après plusieurs essais vains, le Néerlandais a dû attendre ce contre-la-montre, son exercice de prédilection, pour enfin s’adjuger une étape.​

Le Belge du jour​

Thomas De Gendt a déjà réussi de jolies performances sur les chronos du Tour. S’il n’était pas dans son meilleur jour, il est néanmoins le meilleur Belge à l’arrivée d’Espelette, 28e à 2.19.​

Le battu du jour​

L’homme de trop pour le podium final sera finalement Primoz Roglic. Impressionnant d’aisance dans les Pyrénées, le Slovène ne parvenait pas à trouver le bon rythme, 8e seulement, à 1.12 de Dumoulin, et donc 1.11 de Froome. Roglic ne deviendra pas (encore) le premier Slovène sur le podium de la Grande boucle ​

Le chiffre du jour​

45,5 km/h. La moyenne du vainqueur du jour, Tom Dumoulin. Un chrono supersonique quand on sait que le tracé proposé se révélait accidenté !​

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Tour de France

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

SoSoir Voir les articles de SoSoir VacancesWeb Voir les articles de VacancesWeb