Accueil Sports Cyclisme Tour de France

Tour de France: l’heure des Champs-Elysées et des bilans

Le Tour de France 2018 à vécu, ou presque. La parade des Champs-Elysées offrira encore un dernier sprint royal mais les verdicts sont tombés, conformes aux attentes ou surprenants. Des enseignements à tirer pour l’organisation, le peloton et les suiveurs.​

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

Attendue ou redoutée, la domination de la Sky s’est poursuivie, sans partage, fruit d’un professionnalisme et d’une approche scientifique poussée à l’extrême. À l’exception près que l’organigramme s’est trouvé chamboulé. Chris Froome a dû céder la veste de patron à Geraint Thomas, son premier lieutenant.​

À 32 ans, le Gallois ne sortait pas de nulle part, la seule inconnue résidait dans sa capacité à gérer une épreuve de trois semaines dans la position de leader, obligé de composer avec la pression du paletot jaune et l’interdiction de connaître une baisse de régime.​

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Tour de France

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs