Accueil

De 308 à 300 communes flamandes

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 2 min

En Belgique, la grande opération de fusions est entrée en vigueur en 1977. Faut-il passer à la vitesse supérieure ? En Wallonie, la déclaration de politique régionale laisse une petite porte ouverte. En Flandre, le gouvernement a adopté le décret qui permettra à plusieurs entités de faire cause commune. Si bien que le 14 octobre prochain, nos concitoyens du Nord éliront 300 conseils communaux, et non plus 308 comme ceux qui siègent encore aujourd’hui.

Les premières communes à avoir réalisé le grand saut sont limbourgeoises : Opglabbeek et Meeuwen-Gruitode qui formeront l’entité d’Oudsbergen. D’autres ont suivi : Nevele rejoint Deinze et ce dernier nom subsistera ; Overpelt et Neerpelt composeront la commune de Pelt… Tous ces mariages ont bénéficié d’un environnement favorable : des bourgmestres CD&V dans toutes les bourgades concernées.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs