Accueil Société

Décès de Mawda: comment l’arrestation du chauffeur présumé fera avancer l’enquête

Le chauffeur supposé, confondu par une expertise ADN, est incarcéré au Royaume-Uni. Il fait l’objet d’une demande d’extradition de la part des autorités judiciaires belges.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Société Temps de lecture: 4 min

Les enquêtes en lien avec la mort de Mawda, jeune migrante kurde décédée le 17 mai après une course-poursuite entre une camionnette remplie de migrants et la police, viennent de faire un bond en avant.

Le chauffeur présumé de la camionnette, à bord de laquelle Mawda avait perdu la vie, a été interpellé en Angleterre. Le procureur du Roi de Mons, Christian Henry, a confirmé partiellement les informations de Het Laatste Nieuws. Le 25 juillet, « un Irakien de 25 ans a été intercepté en Angleterre », a indiqué une source judiciaire au quotidien. « Son profil ADN correspond aux tissus qui avaient été retrouvés sur le volant ainsi que sur le levier de vitesse de la fourgonnette. »

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs