Accueil Monde Union européenne

Contrôle des passagers: «Peu d’utilité pratique et très cher»

Le système « Passenger Name Record » permet de ficher les passages qui vols sur le territoire européen. Ce dispositif désigné comme une priorité contre le terrorisme est vivement critiqué par les experts.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 4 min

Le système PNR (Passenger Name Record) concernant l’enregistrement et le fichage des passagers des vols européens viole les normes et les traités de l’Union européenne «  et a de fortes chances d’être rejeté par la Cour de Justice européenne  ». C’est ce qu’explique Giovanni Buttarelli, le magistrat italien qui exerce la fonction de contrôleur européen de la protection des données, garant de la vie privée. Après les attentats de Paris, la mise en œuvre rapide du PNR a été désignée comme une priorité absolue dans la lutte contre le terrorisme. Mais Buttarelli en critique à la fois la légitimité et l’utilité pratique.

Pourquoi ce refus ? S’agit-il d’une évaluation au nom du droit à la vie privée ?

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Union Européenne

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs