Accueil Monde Proche-Orient

Ahed Tamini affirme «ne rien regretter» après avoir passé huit mois dans une prison israélienne

La jeune fille est devenue un «symbole» de la cause palestinienne.

Temps de lecture: 1 min

M a vie a énormément changé mais je n’ai rien fait de mal que je puisse regretter», a affirmé lundi à l’AFP Ahed Tamimi, l’adolescente palestinienne devenue icône de la résistance à l’occupation israélienne après huit mois en prison pour avoir giflé deux soldats.

La jeune femme de 17 ans aux boucles blondes et sa mère ont été libérées dimanche. Elles sont retournées, suivies par des caméras du monde entier, dans leur petit village de Nabi Saleh en Cisjordanie occupée, où elles ont été accueillies en héroïnes.

À lire aussi Israël a fait d’Ahed Tamimi l’icône de la résistance

C’est dans la petite cour de la maison familiale que l’adolescente, alors âgée de 16 ans, avait frappé deux soldats en décembre, leur demandant de quitter les lieux. La scène, filmée, a été largement partagée sur internet. Ahed Tamimi a conscience d’être désormais devenue un «symbole» de la cause palestinienne.

«Je n’ai rien fait de mal que je puisse regretter», assure-t-elle. Elle rappelle que l’incident s’est produit le jour où des soldats israéliens ont grièvement blessé à la tête son cousin, Mohammed Tamimi, âgé de 15 ans, le laissant défiguré.

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

28 Commentaires

  • Posté par LIENARD NORBERT, lundi 30 juillet 2018, 22:15

    Je veux dire ..... Et maintenant ? Car on vit dans un monde de buzz qui retombent comme des soufflés oui j ai aussi perdu des membres de ma famille et ces références et comparaisons avec nos anciens pour beaucoup de choses me saoulent .Je trouve injuste que les palestiniens aient été amputés d une partie de leurs terres mais s ils commençaient à se prendre en mains au lieu de toujours pleurnicher sur leur sort ils pourraient avancer,faire prospérer leurs terres,envoyer leurs enfants à l école....etc

  • Posté par Stéphane Renard, lundi 30 juillet 2018, 21:10

    Merci à l'édito courageux du Soir, qui ose souligner la dérive fascisante d'un Etat de plus dominé par une extrême droite religieuse.

  • Posté par LIENARD NORBERT, lundi 30 juillet 2018, 19:59

    Et cela aura servi à quoi?se secouer devant un militaire et lui tourner une gifle va faire avancer quelque chose à part faire parler d elle?

  • Posté par Vandegaer Henri, lundi 30 juillet 2018, 20:34

    LIENARD ne rien faire et se laisser marcher dessus 24 heures sur 24 c’est mieux n’est pas ? Des membres de ma famille sont mort dans des camps de concentrations pendant la deuxième guerre mondiale.. Si leurs actions ont servi a quelques chose je ne le sais pas mais au moins ils ont essayé. Les Palestiniens combattent les mêmes criminels qui occupent leur terre et au moins ils montrent que ce ne sont pas des lâches.

Plus de commentaires
Sur le même sujet

Aussi en Proche et Moyen-Orient

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une