Accueil Société Régions Bruxelles

Sale temps pour les petits cinémas bruxellois

Météo, travaux, subsides et concurrence : les facteurs sont multiples. Toutes les salles ne sont pas logées à la même enseigne.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Société Temps de lecture: 4 min

C’est un sacré coup de bambou pour les amateurs de cinéma d’auteur : l’Actor’s Studio, salle historique de la Petite rue des Bouchers, s’offre un baroud d’honneur ce mardi avant de tirer sa révérence après 30 ans de bons et loyaux services. L’hôtel Arlequin, propriétaire du bâtiment dont il occupe déjà les étages, cherche à augmenter sa capacité et souhaitait à ce titre se réapproprier l’espace du cinéma. Tout un symbole, même si, selon Georges Jetter, administrateur de l’Actor’s, « ce n’est pas du tout l’histoire du sale-promotteur-couleur-de-béton-qui-vient-tuer-la-culture ». Avec une moyenne de 2,5 tickets vendus par séance au cours des 3 derniers mois, la situation était tout simplement devenue intenable. À court terme, le Mondial et une météo exceptionnelle depuis avril ont eu un effet dévastateur sur les chiffres de fréquentation.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Bruxelles

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs