Accueil Monde Europe

Allemagne: le seul accusé d’un attentat raciste en 2000 acquitté

Cette figure néonazie encourait la prison à vie.

Temps de lecture: 1 min

Le seul suspect d’un attentat raciste en Allemagne a été acquitté 18 ans après les faits, a annoncé mardi le tribunal de Düsseldorf qui le jugeait depuis janvier pour cette attaque à la bombe qui avait choqué le pays.

Ancien militaire allemand et figure de la scène néonazie de Düsseldorf, Ralf Spies encourait la prison à vie. Il a toujours nié avoir posé la bombe qui le 27 juillet 2000 avait fait 10 blessés parmi un groupe de personnes originaires de pays d’ex-URSS dont six étaient de confession juive. L’une des victimes, une Ukrainienne enceinte de cinq mois, avait perdu son bébé.

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

5 Commentaires

  • Posté par Van Obberghen Paul, mardi 31 juillet 2018, 10:12

    Ah bin, ya pas qu'en Belgique que la justice traîne les pattes. Je sais, c'est à cause du manque de moyens, mais c'est rassurant de voir qu'on est pas les seuls dans le cas...

  • Posté par Mey Morton, mardi 31 juillet 2018, 19:22

    Je suis pas sûr que ce soit rassurant ... je dirais plutot "inquiétant". Quand va t'on enfin se decider à doubler le budget de la justice ? Non ce n'est pas un luxe. Pensez dans l'isoloir a ces partis qui ne rêvent que d'économies...

  • Posté par Mey Morton, mardi 31 juillet 2018, 19:22

    Je suis pas sûr que ce soit rassurant ... je dirais plutot "inquiétant". Quand va t'on enfin se decider à doubler le budget de la justice ? Non ce n'est pas un luxe. Pensez dans l'isoloir a ces partis qui ne rêvent que d'économies...

Plus de commentaires

Aussi en Europe

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une