La polémique enfle après qu’un navire italien a reconduit des migrants en Libye

©AFP
©AFP

Des ONG et des politiques italiens ont accusé mardi un navire commercial italien d’avoir enfreint le droit international en reconduisant en Libye 108 migrants secourus dans les eaux internationales.

Le ravitailleur Asso Ventotto a récupéré ces migrants sur un canot lundi soir à environ 60 milles nautiques au nord-ouest de Tripoli, selon son parcours sur les sites de suivi du trafic maritime.

Ces dernières années, les gardes-côtes italiens coordonnaient ces opérations et les migrants étaient conduits en Italie. Mais depuis juin, Rome se défausse sur les gardes-côtes libyens, qui ont demandé au navire de ramener les migrants à Tripoli.

Violation du droit international

«  La Libye n’est pas un port sûr et cela peut conduire à une violation du droit international », a commenté le Haut commissariat de l’ONU pour les réfugiés (HCR), en précisant qu’il était encore en train de recueillir des informations sur cette affaire.

«  Il s’agit d’un refoulement collectif », a dénoncé Nicola Fratoianni, député italien de gauche actuellement à bord d’un navire d’une ONG espagnole, qui a suivi les échanges radio du ravitailleur. L’ONG allemande Sea-Watch a évoqué « le premier refoulement par un navire italien depuis des années ».

En 2012, la Cour européenne des droits de l’Homme avait condamné l’Italie après qu’un navire militaire italien avait ramené des migrants en Libye en 2009.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. BELGIUM-POLITICS-GOVERNMENT-ROYALS-G59FB9OEQ.1

    Coalition fédérale: PS et N-VA ne se rapprochent pas mais ne se quittent plus

  2. Sophie Dutordoir, CEO de la SNCB, et son homologue autrichien Andreas Mattha ont célébré ce lundi l’arrivée du premier train de nuit reliant Vienne et Bruxelles.

    Retour des trains de nuit en Belgique: une solution du passé pour l’avenir ?

  3. «
Le Mercosur vend l’Amazone
», dénonçaient des opposants à l’accord lors d’une manifestation devant l’ambassade du Brésil en Belgique en août dernier.

    Unanimité wallonne contre le traité Mercosur

La chronique
  • Négociations fédérales: le citoyen a besoin d’honnêteté intellectuelle, pas de mépris

    Le PS et la N-VA sont depuis quelques jours en réunion ininterrompue. Les frères ennemis ne se quitteraient plus et on est en droit d’espérer que cette fois c’est la bonne et qu’après huit mois, on aura droit à de l’honnêteté intellectuelle de part et d’autre, permettant de donner une fois pour toutes une réponse à la question de leur (im)possible route commune au gouvernement.

    Paul Magnette, président du PS, a (re)dressé la liste du programme que les socialistes souhaitent et sur lequel ils ont...

    Lire la suite