Bébé décédé sur les rails à Watermael-Boitsfort: la mère inculpée d’infanticide remise en liberté

Bébé décédé sur les rails à Watermael-Boitsfort: la mère inculpée d’infanticide remise en liberté

La chambre du conseil de Bruxelles a remis lundi en liberté sous condition une femme soupçonnée d’avoir tué son bébé âgé de quelques mois et dont le corps avait été trouvé le 16 novembre dernier rue de l’Elan, à proximité des voies de chemin de fer à Watermael-Boitsfort. La condition de sa remise en liberté est qu’elle soit hospitalisée dans un établissement psychiatrique, indique mardi le parquet de Bruxelles, confirmant ainsi une information du quotidien La Capitale.

La femme et le corps de son bébé avaient été trouvés le 16 novembre 2017 non loin de voies ferrées, dans la rue de l’Elan à Watermael-Boitsfort. La mère de l’enfant présentait de graves blessures et avait été transportée à l’hôpital dans un état critique.

Le parquet de Bruxelles avait ensuite saisi un juge d’instruction du chef de meurtre à charge de X. Le juge d’instruction avait ensuite inculpé la mère du bébé pour infanticide et l’avait placée sous mandat d’arrêt.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous