Un jeune qui commence gagne en moyenne 2.195 euros

©Thomas Blairon
©Thomas Blairon

C’est sans doute l’une de manifestations des pénuries de candidats qui frappent les métiers techniques qualifiés : un ouvrier débutant disposant d’un diplôme de l’enseignement secondaire supérieur ou d’un bachelier professionnel gagne environ 20 % de plus qu’un employé débutant du même niveau d’études qui commence sa carrière. C’est l’un des enseignements des calculs effectués par le secrétariat social Acerta, basé sur sa base de données de 40.000 employeurs (chiffres 2016).

En chiffres, l’ouvrier qualifié diplômé de l’enseignement secondaire supérieur gagnera en moyenne 2.364 euros bruts par mois, contre 1.962 pour l’employé. L’ouvrier titulaire d’un bac percevra en moyenne 2.767 euros, contre 2.272 pour l’employé aux mêmes qualifications.

Acerta s’est également intéressé au niveau de salaire des jeunes en début de carrière. En Belgique, un travailleur débutant gagne en moyenne 2.195 euros. Mais il y a de fortes disparités en fonction du niveau scolaire atteint. Ainsi, un travailleur titulaire d’un diplôme de l’enseignement secondaire inférieur gagne 1.830 euros, soit 16 % de moins que la moyenne. Avec un diplôme universitaire, le salaire atteint 2.426 euros soit 10 % de plus que la moyenne.

Les femmes défavorisées dès le début

Enfin, l’écart salarial en défaveur des femmes est perceptible dès le début de la carrière, sauf pour les employées diplômées du secondaire inférieur, qui gagnent plus que les hommes. Pour tous les autres niveaux de formation, les femmes gagnent moins. C’est pour les ouvriers issus de l’enseignement supérieur non universitaire que l’écart est le plus grand, et pour les universitaires qu’il est le plus réduit.

► Retrouvez nos offres pour trouver un premier emploi sur Références.be

Poursuivez votre lecture sur ce(s) sujet(s) :Politique|Belgique
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 
 
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. Les Français pourraient devoir travailler plus longtemps pour accéder à la pension.

    Macron enjoint aux Français de travailler plus

  2. © Belga.

    Elections: nonante-cinq députés et deux ministres s’en vont

  3. @Belga

    Antwerp - Standard: un vrai choc pour l’Europe

Chroniques
  • Vie privée et numérique: grimacez! Vous êtes filmé

    Début avril, le New York Times a lancé une série spéciale, intitulée le Privacy Project, qui sonne le tocsin contre tous ceux qui nous espionnent, nous filment, nous fichent, nous taggent, nous ciblent. « Les pays occidentaux sont en train de construire un Etat de surveillance aussi totalitaire que celui actuellement mis en œuvre par le gouvernement chinois », s’inquiétait le chroniqueur Farhad Manjoo.

    Exagération ? On a peine à s’imaginer que le système de surveillance chinois, en particulier son recours massif à la reconnaissance faciale pour traquer les citoyens déviants, puisse être adopté par des démocraties libérales. Et pourtant. « Nous avons abandonné trop de contrôle sur notre vie numérique, écrivait sa collègue Kara Swisher. Nous ne pouvons plus le tolérer ».

    Elle n’est pas seule...

    Lire la suite

  • Pour lutter contre la peur du vaccin, l’humain doit primer

    Certes, bien des nations nous envient notre système de santé. Son excellence académique, son équipement de haut niveau, sa densité sont des réalités incontestables. Mais le système gémit sous les coups de boutoir de la crise. Pénurie de médecins et d’infirmières, restriction des soins, fusions d’établissements : le futur ne se dessine pas en rose au fil des 121 indicateurs livrés par le Centre fédéral d’expertise des soins de santé (KCE)....

    Lire la suite